Phare de Chassiron

Histoire du phare

Sur le territoire de Saint-Denis d’Oléron, à l’extrémité nord de l’île, le phare de Chassiron est devenu emblématique avec ses rayures noires reconnaissables de loin. Elles n’ont pourtant pas toujours existé ! L’histoire du phare de Chassiron débute en 1685 avec la construction, sous Colbert, d’une tour-amer de plus de 30 mètres haut : à l’entrée du pertuis d’Antioche, elle avait alors vocation à guider les marins entre l’estuaire de la Charente et l’arsenal de Rochefort.

Près de deux siècles plus tard, la construction d’un nouveau phare devient nécessaire du fait de l’augmentation du trafic en mer, mais aussi de l’érosion de la falaise. Le phare de Chassiron est construit en 1836. Avec ses 46 mètres de hauteur, il est visible de loin et protège efficacement les navires contre les bancs rocheux du pertuis d’Antioche.

Blanc à son origine, le phare ne connaîtra son habit de lignes noires que dans les années 20, afin de gagner encore en visibilité et de se distinguer nettement du phare des Baleines, situé sur l’île de Ré et dont le revêtement est gris. L’optique sera ensuite électrifiée en 1930. Le phare a continué d’être gardienné jusqu’en 1998. Il est aujourd’hui intégralement automatisé.

Visiter le phare de Chassiron

Le phare de Chassiron est ouvert au public : incontournable lors de votre visite de l’île d’Oléron ! Au rez-de-Chaussée, la rotonde du phare abrite un musée. Les anciens appartements des gardiens successifs du lieu ont été transformés en un passionnant parcours spectacle. La visite est audioguidée. On découvre, en une demi-heure environ, la vie sur l’île au fil des siècles et les particularités du métier de marin. Autour de la rotonde vous attend aussi un agréable jardin paysagé à la française.

Place ensuite à l’ascension des 224 marches de l’édifice, qui permettent de monter jusqu’à l’optique. Tout en haut du phare, on profite d’une vue exceptionnelle sur une grande partie de l’île, sur le pertuis d’Antioche et la côte continentale. On peut également admirer l’île de Ré, l’île d’Aix et Fort Boyard. En juillet et en août, il est aussi possible de profiter d’une visite guidée du phare en nocturne, avec spectacle du coucher du soleil puis de l’allumage de la lanterne.

Des visites guidées sont aussi organisées autour du phare, afin de découvrir le milieu marin et côtier de la pointe de Chassiron. Ces sorties nature ont pour objet l’estran rocheux qui s’étend au pied des falaises, les écluses à poissons, ou encore les algues comestibles.

Infos, tarifs et horaires

Le phare de Chassiron est situé à 24 km du camping Ile d'Oleron Fief Melin, au nord de l’île, après Saint-Pierre puis Saint-Georges d’Oléron. Il est ouvert à la visite tous les jours, matin et après-midi de mars à octobre, et de 10h à 20h sans interruption en juillet et en août. Les visites guidées en extérieur durent de 2 à 3 heures. La visite nocturne du phare n’est proposée que durant les mois d’été.

Le prix pour monter en haut du phare est de 3 euros tarif adulte, et 1,50 tarif enfant de 3 à 15 ans.

Le prix pour la visite du musée seul est aussi de 3 euros tarif plein et 1,50 euros tarif réduit.

Un billet combiné ascension + musée est proposé au prix de 5 euros tarif adulte, et 2,50 euros tarif enfant.

Les visites guidées extérieures ou nocturnes sont accessibles pour 4 euros tarif plein et 2 euros tarif réduit.